Les caries

Soins dentaires

La carie dentaire est une infection de la dent qui est engendrée par les acides et les sucres qui vont à leur tour produire des bactéries qui en s’accumulant dans la plaque dentaire vont attaquer l’émail de la dent. Cela forme une cavité qui favorisera la propagation en profondeur de la carie jusqu’à atteindre la pulpe de la dent.

Les facteurs favorisants

La mauvaise hygiène bucco-dentaire est le principal facteur qui favorise le développement de la carie dentaire. En plus de brosser les dents régulièrement, il est indispensable d’enlever la plaque dentaire chez son dentiste pour préserver des dents saines. La consommation excessive de sucres est aussi un facteur important à ne pas négliger. A mesure que l’apport en sucre est continu, les bactéries vont rester plus actives que jamais et la formation de carie sera accélérée. Le tabac favorise aussi la carie, car il rend moins actives les défenses immunitaires locales. En effet, le tabagisme diminue la vascularisation même chez les enfants qui sont exposés au tabagisme passif de leurs parents. Il y a aussi les problèmes locaux comme le manque de salive (hyposyalie), la respiration buccale ou encore la mauvaise minéralisation des dents. D’autres facteurs sont aussi à retenir, ce sont notamment les cas de certaines maladies (diabète sucré, hyperthyroïdie, hyperparathyroïdie, traitement par corticoïdes) et de stress.

Zone de croissance des caries dentaires

Dans la plupart des cas, la carie commence son développement dans les zones moins accessibles au brossage. Le sillon de la surface dentaire est la zone de prédilection de la carie étant donné qu’il est plus difficile à nettoyer et moins accessible à la brosse à dents. Il est courant que le dentiste propose le scellement de sillons avant la formation de la carie. Le point de contact entre deux dents est aussi propice à la formation de la carie étant donné qu’il est difficile de le nettoyer avec la brosse à dents. Pour les zones légèrement en retrait, à savoir le collet, le brossage avec une brosse à dents plus souple peut déloger les bactéries à l’origine de la carie.

Les symptômes

Lorsqu’on parle de carie, la douleur survient tardivement après les symptômes. On reconnait la carie par une tâche blanche sur les zones difficilement accessibles au brossage. Elle peut atteindre la dentine tout en restant indolore. Ce qui fait que l’absence d’inspection régulière des dents favorise le développement de la carie. Il est donc recommandé de consulter un dentiste avant l’apparition des premiers symptômes qui indiquent une carie active ou une dénudation du collet dentaire : douleurs au froid, au chaud et au sucré. Une tâche blanche se traduit par le début de la carie tandis qu’une tâche marron est le signe d’une carie plus en activité, ancienne ou reminéralisée. Un trou dans la dent est le signe d’une carie déjà à un stade très avancé. Dans la plupart des cas, ce stade nécessite une dévitalisation.

Traitements

Le soin de la carie dentaire permet d’arrêter son évolution et d’éliminer les tissus abimés. Le soin dentaire consiste aussi à éviter la récidive, à restaurer la forme anatomique et la fonctionnalité de la dent. Lorsque les caries ne sont pas déjà profondes, le dentiste réalise des soins conservateurs en élevant le tissu carié. Comme la dévitalisation est douloureuse à cause de la profondeur de la carie, une intervention sous anesthésie locale est souvent nécessaire. Une fois nettoyée et soignée, la zone cariée est obturée par du composite. Ce type de matériau permet à la dent de retrouver sa forme esthétique et sa couleur naturelle. Les dentistes utilisent des composites classiques et aussi des composites photopolymérisables, dont la particularité est de durcir très rapidement après exposition au rayon lumineux bleu.

Les inlay et onlay sont des techniques par incrustation particulièrement intéressantes pour soigner la carie lorsque la dent est très endommagée. Elles utilisent une reconstitution prothétique par incrustation de matériau coulé (métallique, céramique) au laboratoire. La pièce prothétique est scellée à l’aide d’un ciment dans la cavité de la dent cariée de manière à reproduire son anatomie occlusale et ses rapports avec les dents adjacentes. Cette reconstitution prothétique permet de traiter la carie et de maintenir la dent vivante.

Lorsque la carie se trouve à un stade avancé, la reconstitution prothétique par incrustation n’est plus adaptée. Une dévitalisation de la dent ou le traitement radiculaire est indispensable lorsque la dent ne peut plus être gardée vivante. C’est surtout le cas lorsque la dent est déjà nécrosée. Une obturation des canaux où se trouve la pulpe est ensuite effectuée pour prévenir les infections bactériennes.

Besoin de soigner une carie, le cabinet dentaire de marignane (13700) du docteur Zerbib vous attend.