Inlay-onlay : esthétique dentaire

Les choix esthétiques

 

Les noms et les particularités des reconstitutions prothétiques ne sont pas toujours connues du grand public. Ces dernières sont même susceptibles de susciter la crainte des patients qui ne comprennent pas leurs fonctions et leur coût souvent important.

Dans quels cas le Docteur Ilan Zerbib, dentiste à Marignane, propose à ses patients la restauration d’une dent par cette pièce prothétique ? De quoi est-elle constituée et comment est-elle posée ? Découvrez les principaux éléments de réponse dans cet article. Si vous avez la moindre interrogation, ce dentiste de Marignane et ses équipes vous accueillent dans son cabinet et vous apportent tous les renseignements quant aux spécificités de ces prothèses dentaires.

Inlay et onlay, de quoi s’agit-il ?

Les principales caractéristiques

Les inlays et onlays sont ces pièces prothétiques utilisées en dentisterie. Elles visent à restaurer des dents ou à en remplacer. La technique a pour but de combler un trou occasionné par une carie à l’aide d’un bloc de matériau qui équivaut parfaitement au volume perdu de la dent. Les éléments sollicités peuvent être métalliques ou cosmétiques en matériau polymère ou céramique. Cette prothèse a l’avantage de ne pas contenir de mercure. Elle est conçue sur mesure et limite le risque de reprise de carie grâce à une meilleure étanchéité du joint dent / matériau. La pièce prothétique évite le tassement alimentaire interdentaire en garantissant un meilleur contact avec les dents voisine, par rapport au plombage.

La différence entre l’inlay et l’onlay

L’inlay core désigne tel que son préfixe anglais “in” le laisse entendre une prothèse comblant l’intérieur d’une dent. Il est susceptible d’être fabriqué dans plusieurs matériaux dont la céramique.  L’onlay core quant à lui est une reconstitution prothétique qui permet à une dent de retrouver sa forme initiale. Ces deux prothèses sont régulièrement posées par le Docteur Ilan Zerbib dans le cadre de soins conservateurs. Deux parties composent l’onlay core à savoire le tenon, ancré dans la racine de la dent et l’élément qui fait office de support à la couronne, le moignon. Les deux modes de reconstitution peuvent bien entendu être combinés dans certains cas. En résumé, la partie interne de la dent est traitée dans le cas d’une pose d’inlay core, tandis qu’il s’agit de la partie visible de la dent qui est concernée quand on parle d’un onlay, en l’occurrence le sommet ou la pointe de la dent endommagée.

L’overlay

L’overlay quant à lui recouvre entièrement la surface de la dent, il reconstitue toute la surface masticatrice de la dent. Il est l’extension de l’onlay. Il est principalement indiqué lorsque sont constatés une occlusion parafonctionnelle ou une importante hauteur / épaisseur des parois.

Les avantages de l’inlay core / onlay core

Les pièces prothétiques permettent de conserver un maximum de tissu sain. Ensuite, il demeure plus évident plus évident pour le prothésiste – tel que votre dentiste de Marignane – d’harmoniser tous les inlays / onlays dans le cadre de plusieurs reconstructions d’un même quadrant. En outre, l’onlay est généralement la meilleure solution pour préserver une dent vivante, quand la carie est trop conséquente. A la différence de l’amalgame, elles n’exerce pas de pression sur les parois dentaires restantes, évitant ainsi le risque de fracture.

Dentiste Marignane : les principales indications de cette prothèse

Ce type de restauration indirecte est envisagée pour répondre à une atteinte carieuse ou un délabrement traumatique conséquent. Elles sont indiquées quand une reconstruction par composite ou amalgame n’est pas possible. Le Docteur Ilan Zerbib, dentiste à Marignane, vous apportera des précisions quant aux indications et contre-indications si vous ou l’un de vos proches êtes concernés.

Les matériaux utilisés

Les alliages métalliques

Bien que rarement utilisé de nos jour, l’or est réputé pour sa résistance et sa grande durabilité. En revanche, ce métal ne permet pas d’obtenir un résultat naturel. Les alliages métalliques sont entre autres plébiscités pour leur faculté à prémunir des récidives carieuses.

La résine

La prothèse en résine présente quant à elle une couleur relativement comparable à celle d’une dent contre rarement à l’or, grâce au grand choix de tente mis à disposition. Ce genre de restauration donne l’opportunité pour le prothésiste si le besoin se présente d’intervenir à nouveau. Parmi ses atouts, on compte aussi le taux de polymérisation amélioré. En revanche, les inlays ou onlays confectionnés dans ce matériau vieillissent assez rapidement.

La céramique

Par ailleurs, les praticiens à l’image du Docteur Ilan Zerbib optent au cours de leurs interventions pour des inlays et des onlays en céramique. Ce matériau semble plus stable dans le temps sur le plan esthétique vis à vis du composite. Il est indiqué au même titre que les prothèses en composition pour le traitement d’une lésion carieuse de moyenne à grande étendue. Dans certains cas (dont un mauvais ajustage cervical), l’emploi de la céramique s’avère utile pour une substitution à une restauration métallique ou composite qui n’est plus adaptée. Ces matériaux présentent des indications diverses que seul votre praticien saura déterminer selon votre cas clinique et vos exigences d’ordre esthétique.

Inlay core à clavette par un dentiste Marignane

L’inlay core à clavette permet également de reconstruire une dent détériorée, elle se distingue de l’inlay sans clavette sans le sens où elle apporte une réponse au clavetage de la ou les racines divergentes. La prothèse est verrouillée par la clavette dans la dent résiduelle.

La pose de l’inlay et onlay par le Docteur Ilan Zerbib

Comment se passe une pose de prothèse par le dentiste à Marignane, au sein du cabinet ? A l’issue d’une anesthésie locale, c’est la phase de préparation de la dent, la carie est nettoyée, une cavité est taillée, là même où se logera la prothèse. Une empreinte dentaire est effectuée puis envoyée au laboratoire, accompagnée des références de la teinte. A l’image d’une pièce de puzzle, l’inlay core ou l’onlay core sera fabriqué de telle sorte qu’il puisse s’intégrer parfaitement de la cavité taillée en amont. La prothèse est posée à l’occasion d’une deuxième séance. Pour ce faire, le chirurgien dentiste doit isoler et anesthésier la dent concernée. L’inlay ou onlay qui est collé a l’atout de ne pas exercer de pression sur les parois dentaires restantes, ainsi sa fixation n’implique pas un risque de fracture.

Inlay core – Onlay core : remboursement

Le prix d’un inlay core est relativement conséquent. Le taux de remboursement s’élève à 70% de la base de remboursement. Dans le cas d’une reconstruction impliquant une seule face, la somme prise en charge par la sécu équivaut à 11,80 euros. S’il s’agit de reconstructions de 2 et 3 faces, le remboursement atteint respectivement 20,24 euros et 28,68 euros. En général, une mutuelle proposant des remboursements importants fixe un pourcentage de 350% ou 400% du tarif de convention. Le restant à charge fonction du montant dont votre complémentaire santé rembourse cet acte. Le Docteur Ilan Zerbib et les équipes qui accompagnent ce dentiste de Marignane présentent à chaque patient un devis avant l’éventuelle réalisation du soin conservateur.

Avec tous les éléments que nous avons soulignés, vous devez désormais avoir les idées plus claires quant aux bénéfices qu’apportent les inlays et onlays. Ils ont entre autres l’atout d’être confectionnés à la forme initiale de la dent et se distinguent des plombages par une apparence bien plus esthétique. Leur mise en oeuvre n’est pas complexe et ils sont reconnus pour préserver l’intégralité d’une dent de manière plus efficace qu’une couronne. En outre, ils ont la faculté de remplacer un amalgame et demeurent bien plus solides.

Besoin de soin dentaire, le cabinet dentaire de marignane (13700) du docteur Zerbib vous attend.